Choisir sa prévoyance

Après avoir lu ce guide vous saurez tout sur les contrats de prévoyance et comment les choisir!

Se faire rappeler

Un contrat de prévoyance, qu’est ce que c’est et pourquoi faire ?

Les travailleurs non-salariés (TNS) ne bénéficient pas d’une protection sociale suffisante dans la plupart des cas. Voila pourquoi il peut être pertinent de souscrire un contrat de prévoyance individuelle. Cette couverture vous assurera une certaine continuité dans vos revenus en cas d’accident ou de maladie entrainant un arrêt de travail. En cas de décès, cette couverture assurera un revenu à vos proches.

Il existe des centaines de contrat de prévoyance que vous pouvez souscrire chez les banques, les mutuelles ou les compagnies d’assurances. Difficile d’y voir clair parmi cette multitude d’offres. Il est important de savoir que les garanties proposées influent directement sur le montant des cotisations que vous aurez à payer, A vous d’identifier les garanties dont vous avez réellement besoin pour conserver une couverture adaptée tout en minimisant le montant de vos cotisations.

Que couvre mon contrat de prévoyance individuelle ?

Les contrats de prévoyance individuelle peuvent couvrir 3 catégories de risques, parmi lesquelles :

-          Le décès,

-          L’invalidité permanente,

-          L’incapacité temporaire de travail à cause d’un accident ou d’une maladie.

Quel contrat pour moi ?

Votre contrat doit être adapté non seulement à votre profil mais également à votre âge. Si vous êtes adepte de sports extrêmes pouvant être dangereux (plongée sous-marine, escalade…) ou que votre activité professionnelle comprend des risques pour votre intégrité physique (pompier, maçon cordiste…) vous devez prendre en compte ces paramètres dans le choix de votre contrat.

Faites attention car les pratiques professionnelles ou sportives citées plus haut font souvent partie des clauses d’exclusion des contrats de prévoyance individuelle.

Quant à votre âge, il peut être judicieux de souscrire une assurance contre le décès accidentelle si vous être jeune mais à partir d’un certain âge, cette couverture peut ne pas être pertinente, même si le risque d’accident ne peut pas être exclut.

Les points à surveiller : la durée de l’indemnisation et la franchise.

La durée de l’indemnisation correspond à la durée durant laquelle vos indemnisations vous seront versées en cas d’accident. Plus la durée est longue, plus les cotisations sont élevées. Une durée d’indemnisation longue vous garantit d’être protégé en cas d’accident grave entrain une longue période d’incapacité.

Le délai de franchise quant à lui correspond à la durée de vous devrez attendre avant de pouvoir commencer à être pris en charge par l’assurance. Plus le délai est court, plus les cotisations sont élevées. C’est à vous de déterminer combien de temps vous pouvez attendre avant d’avoir besoin d’être pris en charge, est-ce 7 jours ? 30 jours ?

Attention ! Pour les contrats indemnitaires, le montant des indemnités est indexé sur vos revenus. En cas de revenus variables il est préférable de choisir un contrat forfaitaire pour vous assurer une indemnité plus avantageuse et certaine.

Comment est calculée ma cotisation prévoyance ?

La cotisation prévoyance mensuelle est calculée en pourcentage du salaire mensuel brut de vos employés. Le salaire de chaque employé est découpé en 3 tranches définies par la sécurité sociale :

Tranche A :

  • Partie du salaire entre 0€ et 3 311€

  • Taux : 0,89%

Tranche B :

  • Partie du salaire entre 3 311€ et 13 244€

  • Taux : 1,45

Tranche C :

  • Partie du salaire entre 13 244€ et 26 488€

  • Taux : 1,45%

La cotisation est égale à la somme de chaque tranche multipliée par le taux.

 

2018-02-16

Articles liés

t

2018-02-16
Après avoir lu ce guide vous saurez tout sur les contrats de p...
t
Assurance Prévoyance

2018-07-06
Les salariés d'une entreprise ou les TNS souscrivent souvent à...
t
Obligations à l'embauche

2019-04-03
L'employeur doit remettre aux salariés une notice d'informatio...