Quel est le rôle du CSE en ce qui concerne la prévoyance ?

Le comité social et économique est une instance qui représente les salariés dans l'entreprise. Elle joue un rôle important dans l'instauration de la prévoyance et parfois même dans son financement.

Qu’est-ce que le CSE ?

Le CSE ou comité social et économique est une instance qui a vocation à représenter les salariés. Le CSE est obligatoire pour toutes les entreprises de 11 salariés et plus. Il est mis en place au niveau de l’entreprise, c’est-à-dire que les membres qui le composent sont élus parmi les salariés de l’entreprise, pour un mandat de 4 ans. Le CSE a pour fonction de faire remonter les réclamations des collaborateurs, qu’il s’agisse de réclamations individuelles ou collectives et de faire valoir les droits des salariés. Le CSE peut notamment :

  • Permettre aux salariés d’exprimer leurs opinions, leurs réclamations ou leurs propositions
  • Réaliser des enquêtes au sein de l’entreprise et en faire remonter les résultats
  • Être informé et examiner des propositions concernant l’entreprise ou ses salariés
  • Défendre les droits des salariés en matière de sécurité, de santé et de conditions de travail
  • Contacter l’inspection du travail si cela s’avère nécessaire
  • Siéger au conseil d’administration de l’entreprise

Si vous souhaitez en savoir plus sur le CSE, n’hésitez pas à consulter l’article suivant.

Quelle est l’utilité du CSE en matière de prévoyance ?

En tant qu’instance représentative du personnel (IRP), le CSE doit impérativement être consulté dès la mise en place d’un régime de prévoyance ou la modification dudit régime. Le CSE joue le rôle de porte-parole des salariés et se doit d’assurer un dialogue constant entre l’employeur et les collaborateurs. C’est lui qui est chargé de faire remonter les besoins des salariés en termes de prévoyance et de veiller à ce que ceux qui bénéficient déjà de prestations, qu’il s’agisse de rente d'invalidité ou d'incapacité, ne soient pas desservis en cas de nouveau régime. Que ce soit pour instaurer un régime de prévoyance ou en changer, l’employeur doit fournir toutes les informations nécessaires au CSE et justifier son choix face à lui. Après consultation de l’ensemble des collaborateurs, le CSE peut rendre un avis favorable ou défavorable et formuler des propositions. On note que si l’employeur n’a aucune obligation légale de suivre l’avis du CSE, il a une obligation morale vis-à-vis de ses salariés, même si en dernière instance, la décision finale lui appartient.

Ajoutons que le CSE a le droit de demander à l’employeur de lui présenter le rapport annuel sur les comptes du régime de prévoyance, document fourni par l’assureur à l’employeur. Ce rapport est une synthèse des données concernant la prévoyance mise en place. On y trouve notamment :

  • Le montant des cotisations
  • Le nombre de salariés couverts
  • Les prestations de la garantie
  • Les commissions

Etant donné que le document récapitule l’ensemble des flux financiers émis entre l’employeur, l’assureur et les salariés, il constitue pour le CSE, un outil précieux d’analyse, permettant de juger l'équilibre général du contrat.

Le paiement de la prévoyance par le CSE, pour les entreprises de plus 50 salariés

Dans les entreprises de plus de 50 collaborateurs, le CSE dispose d’un budget alloué, qui comprend :

  • Un budget de fonctionnement: correspondant à 0,20% de la masse salariale brute, dans les entreprises de 50 à 1999 salariés ; et de 0,22% pour les entreprises de plus de 2000 salariés.
  • Un budget des activités sociales et culturelles: fixé à la suite d’un commun accord entre le CSE et l’employeur.

Aussi, il est tout à fait possible, si le CSE dispose d’un budget suffisant, de prendre part au financement de la prévoyance collective. De plus, cela vous permet de profiter de certains avantages, puisque lorsqu’il s’agit d’une prévoyance collective obligatoire, le paiement des cotisations par le CSE est considéré comme une cotisation de l’employeur, qui donne droit à des avantages fiscaux et sociaux pour la contribution patronale. Pour pouvoir bénéficier de ces exonérations, il faut que :

  • La cotisation corresponde à moins de 6% du plafond annuel de la Sécurité sociale (soit 2 468,16 euros en 2022) et 1,5% de la rémunération annuelle brute.
  • Le total doit correspondre au maximum à 12% du plafond annuel de la Sécurité sociale (soit 4 936,32 euros en 2022).
  • Le plafond prend en compte le cumul des cotisations du CSE et de l’employeur
Enfin, il convient de noter que lorsque la prévoyance n’est pas obligatoire la participation du CSE au financement de celle-ci ne donne pas droit aux exonérations.

Contenu rédigé par : Dimitri

Mis à jour le 13 mars 2022

Partager ce contenu :

Les article présents dans les mêmes guides

16 fév. 2018
Choisir sa prévoyance
Après avoir lu ce guide vous saurez tout sur les contrats de prévoyance et comment les choisir!
13 mar. 2022
Le rôle de la convention collective en matière de prévoyance
La majeure partie des entreprises sont liées à une convention collective. Celle-ci est indispensable quand il s’agit de prévoyance, parce qu’elle é...
13 mar. 2022
Quel est le rôle du courtier en prévoyance ?
Le courtier en prévoyance négocie directement les contrats à votre place et vous aide à trouver la solution qui convient à vos besoins.

Articles liés

19 déc. 2017
La différence entre des CGU et des CGV
Apprenez la différence et toutes les subtilités entre les Conditions Générales d'Utilisation (CGU) et les Conditions Générales de Vente avec cet ar...
07 mai 2019
Arrêt de travail pour incapacité ou invalidité : quelles indemnités ?
Sous réserve de respecter certaines formalités et conditions, la Sécurité sociale verse des indemnités journalières ou une rente à l'assuré.
06 mai 2019
La mise en place du Comité Social Economique (CSE)
Le comité social économique (CSE) est l’unique institution représentative du personnel élue, créée par l’ordonnance Macron du 22 septembre 2017 rel...
12 jan. 2018
Calcul des charges salariales et patronales
Calcul charge salariale et patronale : découvrez un tableau de données récapitulatif !
12 nov. 2018
Statut tns ou salarié pour le chef d'entreprise
A qui s'adresse le régime TNS? Quels sont les avantages d'un statut TNS?
03 avr. 2019
Déterminer la convention collective applicable à l'entreprise
Vous devez informer tous vos salariés de l'existence de la Convention Collective applicable dans votre entreprise.
Guide sur Quel est le rôle du CSE en ce qui concerne la prévoyance ?
4.9 / 5 - à partir de 82 avis.